Culture

De par son passé colonial, sa géographie amérindienne et ses liens étroits avec le continent africain, le Brésil est le berceau d’une incroyable mixité culturelle. Cette culture riche et variée est célèbre mondialement, notamment à travers la musique et la danse, mais aussi sa gastronomie, sa peinture et ses arts populaires. Sans oublier le célèbre carnaval de Rio mais aussi le carnaval de rue de Bahia ou encore celui de Sao Paulo...

Photo du Brésil
  • Musique et danse

La richesse culturelle brésilienne s’illustre particulièrement dans la musique et les danses qui y sont associées. La plus célèbre, la samba est un symbole des influences africaines, européennes et "indigènes". Musique festive et entraînante, la samba est une véritable invitation à la danse et rythme les très animés carnavals brésiliens.

Plus récente, la Bossa Nova est un style musical dérivé de la samba, sous l’influence du jazz américain dans les années 50. Les mélodies douces et raffinées de la bossa nova ont été popularisées par le succès planétaire de la chanson The Girl From Ipanema, créée par João Gilberto et le saxophoniste Stan Getz.

Le forró désigne une danse de couple et une musique traditionnelles originellement pratiquées dans le nord est du pays. La musique, symbole du métissage brésilien, est généralement composée d’un accordéon (influence européenne), d’un tambour zaboumba (influence indienne) et d’un triangle, accompagnés de chants. Bien qu’entraînante, cette danse sait dégager maîtrise et sensualité.

Enfin, la Capoeira est une discipline originale mêlant danse et arts martiaux, qui prend ses sources dans les danses et techniques de combat des esclaves de l’Afrique noire (qui n'avait pas le droit de pratiquer des sports de combat, d'où le "camouflage" en danse). Elle se pratique en groupe, la plupart des danseurs formant une roda (une ronde) avec les musiciens, pendant que deux des capoeiristes "s’affrontent" au centre du cercle.

  • Evènements culturels et fêtes

Le Nouvel an est une fête très populaire au Brésil, qui donne lieu à des spectacles très attendus par les habitants. Par exemple, la plage de Copacabana est envahie de plus de deux millions de personnes chaque année, toutes habillées de blanc. Un feu d’artifices époustouflant est tiré de la plage, des concerts sont donnés, et à minuit des fleurs sont jetées dans la mer, comme le veut la tradition. A Sao Paulo, le Nouvel an se célèbre plutôt sous le signe du sport : chaque année est en effet organisée en plein centre ville la course de la Saint-Sylvestre, à laquelle participent habitants et sportifs.

Tout comme le football, le carnaval est une célébration très populaire au Brésil. Toutes les grandes villes ont le leur, tenu la plupart du temps tous les ans en février et rassemblant des millions de personnes. Comme dans les pays européens, le carnaval a pour principe de se déguiser, de déambuler dans les rues, et surtout de faire la fête. Mais au Brésil, cet évènement prend des proportions incroyables. Les Brésiliens préparent leurs costumes et leurs chars des mois, parfois des années à l’avance !

A Rio, avant même le début officiel du Carnaval, les habitants commencent à défiler dans la ville. Des percussionnistes suivis de gens déguisés déambulent dans les rues dans une ambiance festive (lire : de folie !).

  • Promenade video au Carnaval de Rio...

Puis durant quatre jours, les meilleures écoles de samba défilent au sambodrome Marquês de Sapucaí, une immense avenue entourée de gradins, de 21h jusqu’au lever du soleil. Chaque école présente de nombreux danseurs, chars et musiciens, qui se succèdent dans un ordre précis. Tous les participants d’une même école arborent des costumes magnifiques correspondant à un même thème.

Le Carnaval de Santiago de Bahia reste quant à lui un festival de rue moins porté sur le "spectacle pur" que celui de Rio. Très apprécié néanmoins, il rassemble chaque année une foule de participants et a même été cité dans le Guinness Book des Records comme le plus grand carnaval de rue populaire du monde.

Source : Bresil .com

Page précédente.../ Haut de page...